• 23.IX.2020

      Le soir du 23 août, apocalypse dans ma rue suite à la finale perdue du PSG en Coupe d'Europe. Malheureusement, tous mes films ont bugué et les enregistrements des infos montrant le bazar dans le quartier aussi. Quel dommage ; ce fut folklo et spectaculaire. Avec le Parc des Princes tout proche, y'en a eu des soirées mouvementées mais là ce fut le pompon.

       Avant, grosse ambiance bien beauf devant un des bistrots de la place. Des "Ultras" abièrés qui enc... non seulement Marseille et le tudesque adversaire du jour mais également les autorités avec leurs masques et autres " distanciations sociales ".  Le tout accompagné de fumigènes et de scabreux tirs de fusées d’artifice sous nos fenêtres.

    23.IX.2020

       Et puis, les incidents autour du Parc gagnèrent la Place de la Porte de Saint-Cloud et le boulevard Murat. A la télé, une compagnie de CRS se mit à poursuivre des mecs qui s'enquillaient dans la rue Le Marois. Bin's assuré puisqu'elle donne sur la place aux bars effervescents. Le temps de passer du salon à la chambre, la conflagration se produisit sans coup de semonce. Les flics ne s'attendaient pas à tomber sur un rassemblement rebelle ; les marioles n'ont rien vu venir, et moi je sousestimais la violence de la confrontation. Cris, panique générale, dans un brouillard lacrymogène cataclysmique qui avançait dans la rue comme les nuées ardentes d'un Vésuve de quartier. La rue vidée en un éclair. Sur la place bondée trente secondes plus tôt, ne restèrent plus que des cadavres de chaises explosées au milieu de verres brisés et de poubelles renversées. Le chaos total. Une tornade n'aurait pas fait mieux.

     

     Angle rue Le Marois-Bvd Murat. Au-dessus du cadre au phrasicoteur, on distingue la fuite des affolés sortant de ma rue. C'est tout ce que j'ai pu sauver comme images (pourries en plus) de cette soirée exorbitante. Ya un mois, déjà.

        Heureusement, entre-temps, des vidéos ont été mises en ligne sur internet et j'en ai trouvé une qui dépasse mes espérances. Quand je vous dis que j'étais aux premières loges !

    A partir de la 4e mn, on arrive chez moi et c'est l'apothéose.

     

     

    23.IX.2020 

    La vidéo complète d'où provient l'extrait. 

     

    §

     

       Fin août, quelques enregistrements d'impros de guitare.  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « 13.VIII.202015.X.2020 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :