• 19.III.2019

     

    JOURNAL

     

    DE

     

    RENÉ TROMPLAMOR

     

     

     

     

    Mardi 19 mars 2019

     

    Il se trouve que 

    ce Mercredi 25 Pédale 146,

    jour de la saint Peligraf Poligrafovitch,

    Fête suprême quarte du calendrier pataphysique,

    commence enfin ici

    la transcription du véritable

    Journal de René Tromplamor

    alias René Alcibiade Jadelyaud

    alias René Judicaël Abdel Ayadi

    ex Ariel d'Ybiade

     

    C'est que le temps s'accélère et qu'il n'est plus l'heure de s'en remettre au lendemain pour mettre au propre toutes ces notes qui s’accumulent depuis cet été.

    D'autant que le fonds de ma collection muséographique commence à germer telle la plante de la saint-Valentin de l'année dernière qui renaît de terre en premiers bourgeons inespérés.

     19.III.2019

     

     

                  Ce 19 mars 2019 commence donc le

    Journal de René Tromplamor.

     

    15:00  

    Ce matin, reprise du boulot(Je n'ai pas travaillé hier. RTT. Lapin des assurances toujours rapport à l'inondation. J'en vois pas le bout et je m'en fous quelque peu) 

    Journée relativement belle.

    Hier, lundi 18 mars :

    Pas perdu mon temps durant la vaine attente des assureurs.

    Finis :

     

    Les Patineurs à l'Ovni

    Ready-made  ("Galipet", tableau retourné)          65 x 50 cm      

    19.III.2019

     

      

     

    La Pharmacopée de René Tromplamor

    Acrylique sur toile       50 x 50 cm

    19.III.2019

     

     

     

    et dans la nuit, dans ma lancée, 2 vrais ready-made (Galipets) cette fois, contrairement au premier, avec ma seule signature pour unique retouche :

     

    La Course d'Uranus vue de Yangoor, cratère de sa lune Ariel 

    Ready-made      36 x 26 cm         

    19.III.2019

     

     

     L'Amoureux      

     Ready-made        45 x 33 cm          

     

    Je me retrouverais de nouveau seul avec mes deux 50F, le diptyque commencé deux mois plus tôt et qui était loin d'être terminé, si entre-temps n'étaient pas venus s'ajouter deux devoirs : la promesse d'une aquarelle pour Régine et la remise au goût du jour de la commande d'Annick datant du temps d'avant.

    Et ya tellement d'obligations socioadministriviales plus pressantes et emmerdantes à affronter par ailleurs. Tellement de choses d'un coup qui se télescopent et qui me rappellent si besoin était que j'étais bien au Purgatoire. 

    Va-t-on un jour me foutre la paix  ?

    J'avais déjà pas le temps pour toutes leurs conneries avant, alors maintenant...

    Ya tant de trucs à faire

    défaire et refaire

    Il faut que j'aille vite

    Quasiment 10 ans, la durée de la pile

    Mais pour ce qui est de l'organisme qui la trimbale... 

       


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :